Comptines et Fabulettes…c’est mercredi Avec Pef


Nos enfants ont souvent déjà rencontré à l’école le Prince de Motordu et la Princesse Dézécolle…ils devraient être sensibles à ce poème de PEF qui nous rappelle qu’une fois devenu grand, c’est impossible de comprendre la langue des enfants !


WATATI BALALOU

Watati balalou
Pati navou déla
Didon, didon,
en quoi tu causes, là ?
Japonais ? Sardino ?
Amazodoutuvien ?
J’appelle un mien cousin
Mangeur de sable fin
qui parle gazouillis
au pays des enfants.
Mais ça ne s’apprend pas.
On l’a su, on l’oublie,
une fois devenu grand.

PEF

La photo, c’est une fresque que l’on peut découvrir à la station RER Saint Michel à Paris.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s