Quelques mots pour griffer le néant…

Et soudain la ligne se brise
Le fil se casse
La corde rompt…
Comme un couperet qui claque
Clap de fin
Une vie s’éteint.

Nous qui restons
Debout mais chancelants
Unis tous différents
Sidérés

AVANCER
AVANCER

Même si le vertige est immense
Entre la terre et le ciel
Entre le ciel et la terre

Avancer
Comme un seul homme
Avancer
Main dans la main

Et chercher la lumière
Elle qui toujours quelque part nous attend
Nous, les allumeurs de réverbères.

Marie-Pierre Charlec
14/11/2015

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s