« LE MOT JOIE » : Philippe JACCOTTET

Et si nous suivions aujourd’hui Philippe Jaccottet et partagions ses « Pensées sous les nuages »… C’est parti ?


Dans la montagne, dans l’après midi sans vent
et dans le lait de la lumière
luisant aux branches encore nues des noyers,
dans le long silence :
le murmure de l’eau
qui accompagne un instant le chemin,
l’eau décelable à ces fétus brillants,
à ces éclats de verre dans la poussière,
sa claire et faible voix
de mésange apeurée.

Philippe JACCOTTET – Pensées sous les nuages – Le mot joie

Publicités

Comptines et fabulettes…c’est mercredi !

image

Gros coup de cœur pour ce beau livre sorti en septembre aux éditions Seuil Jeunesse : « Maurice Carême La poésie est un jeu d’enfant ».  C’est un album grand format qui nous transporte dans l’univers de Maurice Carême, magnifiquement illustré par Bruno Gibert. On retrouve « Le Chat et le Soleil » dont nous avions déjà parlé sur le blog (http://wp.me/p5FhCo-42) ainsi que l’Artiste (http://wp.me/p5FhCo-5h). Difficile de choisir l’un ou l’autre des 28 poèmes de cet album alors…offre spéciale aujourd’hui premier jour de l’automne: 2 poèmes pour un même post ! Joyeuse lecture !


image
image

LE PETIT CHAMEAU
Il était un petit chameau
Qui dormait dans un grand berceau.
Son père était roi d’un désert
Où s’élevait un grand château.
Mais on n’y voyait que des pierres
Luisantes comme des couteaux.
Le roi avait fait teindre en vert
Les rideaux jaunes du berceau.
Ainsi, le tout petit chameau
Qui dormait dans le grand soleil
Où il avait toujours trop chaud,
Pouvait-il croire, à son réveil,
Qu’il était un petit agneau
Couché, à l’ombre d’un grand chêne,
Dans un pays de fleurs et d’eau.

IL OFFRAIT DU COEUR
Donc il offrait du coeur
Avec un tel sourire
Qu’on s’empressait d’ailleurs
En tous lieux de le dire.

On en voulait partout,
Mais on finit pourtant
Par se demander où
Il en trouvait autant.

Et il riait dans l’ombre.
C’était son propre cœur
Vaste comme le monde
Qu’il offrait à la ronde,

Offrait pour un sourire
Qui répondait au sien,
Offrait rien que pour dire
Aux gens : « Portez-vous bien ! »

Comptines et Fabulettes…c’est mercredi !

Souvenir des ciels d’été…quelques mots à lire, à dire, à nos enfants ce soir au coucher…Qui sait, peut-être ces mots leur feront faire de beaux rêves !

Rêve
Je suis perdu dans un nuage
de sucre et de barbe-à-papa
qui sait si je vole ou je nage
je ne vois rien, je ne sais pas.

Mais c’est si bon que je partage
avec les canards et les oies,
des oies qui ne sont pas sauvages,
des canards qui ne le sont pas ;

Nous faisons le plus beau voyage
et le plus grand festin qui soit,
à cheval sur notre nuage
de sucre et de barbe-à-papa.

Louis DELORME

 

« Etre dans la RELIANCE »…comme un mantra pour cette rentrée

Etre dans la reliance
faire caisse de résonance
Badigeonner de vers
les routes et les cargos
Partir…
avec comme seul passeport
ton visage et tes mots

Etre dans la reliance
et entrer dans la danse
Adopter le tempo
d’autres lieux, d’autres peaux
S’ouvrir…
avec en bandoulière
ton sourire, ta soif de vivre.

Etre dans la reliance
Mettre le monde en transe
Dans un grand corps à corps
partager nos espoirs, nos désirs et nos maux
Faire tanguer la planète
et valser l’univers
au rythme de nos pas
et au son de nos voix

TOUS ENSEMBLE
ETRE EN PARTANCE
DANS LA RELIANCE
AVEC COMME SEULE BOUSSOLE
L’ESPERANCE.

Marie-Pierre CHARLEC