Aimé CESAIRE – En vérité…

Partons à la découverte de l’oeuvre de Aimé Césaire avec un premier poème extrait du recueil FERREMENTS ET AUTRES POÈMES.

Une seule envie pour cette course au sein d’un paysage plus qu’escarpé : Ne cherchons pas à comprendre coûte que coûte. Essayons de se laisser toucher par les mots…Recevons les tout simplement et laissons les infuser tranquillement en nous…Come what may…

La pierre qui s’émiette en mottes
le désert qui se blute en blé
le jour qui s’épelle en oiseaux
le forçat l’esclave le paria
la stature épanouie harmonique
la nuit fécondée la fin de la faim

du crachat sur la face
et cette histoire parmi laquelle je marche mieux que
durant le jour

la nuit en feu la nuit déliée le songe forcé
le feu qui de l’eau nous redonne
l’horizon outrageux bien sûr
un enfant entrouvrira la porte…

4 réflexions sur “Aimé CESAIRE – En vérité…

    • Vivre en poète dit :

      La langue de Césaire est aussi dense que la mangrove en Martinique. Peut-Être qu’avant de comprendre, je peux juste me laisser toucher par les mots et observer ce qui rėsonne tout au fond de moi….bon courage Arnaud pour cette exploration en eaux profondes….:)

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s