« Les yeux fermés , parle de l’intérieur  » – Gilles BAUDRY

Trouve des mots

qui soient des portes

derrière lesquelles

on écoute la mer raconter une histoire,

de ces portes qu’on pousse

au-dedans de soi.

A l’indicible source

puise des mots infusés de printemps

dédiés

à ce qu’il y a de plus frais

en chacun.

 

Garde la page inapaisée .

 

Extrait de « Nulle autre lampe que la voix », Editions Rougerie, 2006

Publicités

ENCORE UN PEU DE CHALEUR…

Cliquez sur le lien et écoutez « Chaleur » un poème de Anna de Noailles :
http://

CHALEUR

Tout lui, tout bleuit, tout bruit.
Le jour est brûlant comme un fruit
Que le soleil fendille et cuit.

Chaque petite feuille est chaude
Et miroite dans l’air ou rôde
Comme un parfait de reine-claude.

Le soleil comme de l’eau pleut
Sur tout le pays jaune et bleu.

Anna de Noailles « L’ombre des jours »